Wednesday, May 31, 2017 Les merveilles de la nature capturées grâce à nos smartphones
Reportajes

iNaturalist est une communauté en ligne florissante grâce à laquelle les utilisateurs photographient ce qu’ils observent avec leur smartphone et téléchargent ensuite l’image pour qu’elle soit identifiée. Des donnés inestimables sont ainsi fournies pour soutenir les efforts de conservation. C'est une excellente façon de se rapprocher de la nature pour la Journée mondiale de l'environnement (en savoir plus ici). Par exemple, la grenouille Andinobates (en photo) est une toute nouvelle espèce qui a été identifiée sur le site internet de la communauté. L’application iNaturalist affiche des milliers d’exemple d’identification de magnifiques et rares créatures observés dans la nature. Nous vous en présentons ici quelques-uns.


©Luis Mazariegos

Le monde naturel produit souvent des organismes plus étranges que ceux présents dans la science-fiction. Ce champignon qui transforme les fourmis en zombie, les « fourmis-zombie » est sans doute un très bon exemple. Ce champignon paralyse les insectes qui l’hébergent et contrôle leur cerveau, les fait grimper sur les tiges de plantes et se servent de leur mandibules pour s’y fixer avant de mourir. Les corps du champignon sortent de la fourmi hôte et rejettent les spores dans la forêt. L’explorateur du National Geographic Jonathan Kolby a capturé cet exemple extraordinaire de champignons en action dans le Parc National de Cusuco au Honduras, alors qu’il été occupé à poursuivre une grenouille dans le cadre de la lutte contre la crise mondiale de l'extinction des amphibiens.


@Jonathan Kolby

Observée en Corse, la rosée déposée sur cette toile d’araignée tisserand naine a attiré l'attention de l’enseignant David Renoult. « Nous étions à quelques semaines de Noël et cette araignée semblait décorer son arbre collants de boules de Noël », dit-il. Il existe plus de 4 000 espèces de la famille des araignées Linyphiidae, célèbres pour leur comportement similaires à un ballon : de jeunes araignées migrent dans l'air sur des brins de soie se balançant dans le vent.


©David Renoult

Katy Johns a repéré ces petits calamars volants au large des îles Kermadec, un archipel situé à environ 800 km de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande qui fait partie d’une zone protégée de 620 000 km2. Ce sont les seuls mollusques volants du monde et les photos de leur vol sont rares. Katy s'est rendue dans les îles dans le cadre d’une campagne pour attirer l'attention sur cette région. « Le sanctuaire protégera une partie importante de la chaîne volcanique sous-marine la plus longue au monde et la deuxième tranchée océanique la plus profonde au monde », dit-elle.


@Katy Johns/Robert Atkinson

Le serpent Langaha pseudoalluaudi, ou le « serpent à nez-feuille », est rarement rencontré, cette image prise à Madagascar par l'étudiant en sciences biologiques Victoria Jackson a par conséquent suscité beaucoup d'enthousiasme chez iNaturalist. On sait peu de choses sur ces serpents bizarres, merveilleusement cryptiques qui s’accrochent sur les branches et les vignes dans la forêt, en attendant leurs proies constituées de reptiles et d’amphibiens.


@Victoria Jackson

La plupart des observations faites sur iNaturalist sont des créatures observables à l’œil nu, mais Sarka Martinez, qui étudie le plancton pour le site SoundToxins.org, est spécialisée dans la photographie microscopique. Elle s’est donc penchée sur cette colonie exquise et fragile de Merismopedia en Floride. La colonie est un type d'algues bleu-vert. Les organismes anciens, ces cyanobactéries sont photosynthétiques et sont considérées comme la cause de la Grande Oxydation, une crise écologique survenue il y a 2,3 milliards d'années, débouchant sur la libération de grandes quantités d'oxygène dans les océans.


@Sarka Martinez

Lors d'un voyage à Sumatra, en Indonésie, pour évaluer la menace pesant sur les parcs nationaux qui sont des refuges pour les tigres et les rhinocéros, Matt Muir a pris cette Hestiasula Mantis en photo dans le jardin de son hôtel. Les grands yeux de ces créatures les aident à repérer les proies, leur cou souple – rare dans le monde des insectes – leur permet de regarder tout autour d’eux sans avoir à se déplacer et trahir leur camouflage. Leurs grandes pattes avant leur permettent de saisir leur proie tout en s’en régalant.


©Matt Muir

Ce scarabée, observé en Indonésie (encore), est l'une des images les plus populaires d’iNaturalist sur les réseaux sociaux. On comprend pourquoi. Surnommé le scarabée « Power Ranger » ou le scarabée « Iron Man », Aspidimorpha sanctaecrucis se trouve dans l'est et le sud-est de l'Asie. Le naturaliste amateur Patrick Reteng a observé cette créature en attendant un bus, ce qui démontre que vous pouvez vous rapprocher de la nature n’importe où, n’importe quand.


©Patrick Reteng

 

Recent Posts
Connect with nature La vida es mejor si estamos en contacto con nuestro planeta

Por Erik Solheim, Director General de ONU Medio Ambiente

Connect with nature La piedra angular de la vida, por Yolanda Kakabadse

Por Yolanda Kakabadse, Presidenta del Fondo Mundial para la Naturaleza (WWF)