Tuesday, February 28, 2017 Prends soin de la nature et la nature prendra soin de toi
Récits

Que ce soit un après-midi à la plage, un week-end exaltant passé dans les montagnes ou une simple promenade dans un parc après une dure journée, des millions de personnes dans le monde savent que passer du temps dans un environnement naturel contribue à améliorer notre bien-être.

Mais les avantages pour la santé de « rapprocher les gens de la nature », le thème de la Journée mondiale de l'environnement cette année, va plus loin. En effet cela inclue les gains mondiaux pour la santé mentale, la lutte contre les maladies et la découverte de médicaments qui améliorent le bien-être aujourd'hui et pour les générations futures.

Les problèmes de santé mentale représentent un poids énorme pour la société. La dépression touche à elle seule 350 millions de personnes et est la principale cause d'incapacité dans le monde.

Le lien avec la nature peut aider à soulager ce fardeau.

Les chercheurs - dont certains ont mesuré les ondes cérébrales et le rythme cardiaque pour leurs études - ont constaté que ceux d'entre nous qui passent plus de temps dans les espaces verts ont des niveaux de stress plus faibles et moins de symptômes de dépression et d'anxiété. Interagir avec la nature peut également améliorer le système cognitif des enfants souffrant de déficits de l'attention et les personnes souffrant de dépression.

Une étude menée en 2014 au Royaume-Uni a révélé que les personnes qui se déplacent vers des zones urbaines plus vertes voient leur santé mentale s'améliorer et ses bénéfices peuvent se prolonger des années durant. C'est la preuve que la création de parcs et de jardins dans les villes améliore la santé publique.

Au Japon, la compréhension de tous les avantages qu'apportent les forêts à la santé est tellement avancée que certains gouvernements locaux font la promotion de la « thérapie forestière ». Les chercheurs ont trouvé que le temps passé dans les bois peut stimuler le système immunitaire, y compris contre le cancer.

De même, la Corée du Sud dispose de « forêts curatives » officielles et les bénéfices sur la santé du temps passé dans la nature gagnent également de la reconnaissance en Finlande.

Déficit naturel

Les humains ont passé la plupart de leurs 2 à 3 millions d'années d'existence dans les environnements naturels. Notre sens inné de bien-être dans la nature est un phénomène connu sous le nom de « biophilie ». Certains craignent d'être dangereusement négligés dans notre monde de plus en plus urbain et numérique.

Un rapport du National Trust, un organisme de bienfaisance pour la conservation du Royaume-Uni, dit que quelque chose doit être fait au sujet du « Trouble du déficit de la nature », un terme qui décrit les coûts humains de l'aliénation de la nature. Ces coûts comprennent : une diminution de l'utilisation des sens, des difficultés d'attention et des taux plus élevés de maladies physiques et émotionnelles.

Bien que n'étant pas une condition médicale reconnue, le trouble de déficit naturel explique ainsi de quelle manière de plus en plus les enfants "ne connaissant pas la joie pure de se rapprocher du monde naturel, et par conséquent, en tant qu'adultes, ils ne comprennent pas l'importance de la nature pour la société humaine.

« Si nous n'inversons pas cette tendance  nous nous orientons vers une enfance sédentaire et cloîtrée - et nous risquons d'accumuler des problèmes sociaux, médicaux et environnementaux pour l'avenir », soutient le rapport.

Les espaces verts sont également d'excellents endroits pour les activités sportives et récréatives et offrent par conséquent des bienfaits physiques pour la santé de beaucoup d'entre nous. Les espaces verts urbains jouent un rôle clé dans la lutte contre l'obésité : on estime que 3,2 millions de décès prématurés en 2012 peuvent être attribués au manque d'activité physique.

Ceux d'entre nous qui ont la chance d'avoir une maison avec un jardin pour se rapprocher avec la nature en plantant des fleurs et des arbres, et faire pousser des fruits et légumes sains sans produits chimiques nocifs. Composter les déchets ménagers et de jardinage et les utiliser comme engrais fournit un autre lien sain avec la nature.

Respecter les systèmes naturels nous maintient en bonne santé

Les arbres, par exemple, absorbent le dioxyde de carbone, nous protègent contre les bruits de la circulation et libèrent de l'oxygène dans l'atmosphère. Les forêts d'altitude fournissent de l'eau propre aux villes et aux villes en aval.

De plus en plus de villes plantent des arbres pour atténuer la pollution atmosphérique, le plus grand risque environnemental pour la santé : 7 millions de personnes meurent chaque année à cause de leur exposition quotidienne à la mauvaise qualité de l'air.

Beaucoup de personnes les plus pauvres du monde dépendent des forêts non seulement pour leur santé, mais pour leur survie même. On estime que 1,6 milliard de personnes vivant dans la pauvreté utilisent les forêts pour tout ou partie de leurs moyens de subsistance.

Médecine naturelle

Nos liens avec la nature incluent également la fourniture de médicaments, traditionnels et modernes.

L'utilisation des plantes dans la médecine traditionnelle remonte au début de la civilisation humaine. La phytothérapie a des effets thérapeutiques clairement reconnaissables et joue un rôle important dans les soins de santé primaires dans de nombreux pays en développement.

Les analgésiques communs et les traitements antipaludiques ainsi que les médicaments utilisés pour traiter le cancer, les affections cardiaques et l'hypertension artérielle proviennent des plantes.

Mais encore aujourd'hui, les êtres humains commencent seulement à découvrir les avantages potentiels de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes.

Les arbres du genre Vernonia, par exemple, que les chimpanzés recherchent régulièrement lorsqu'ils sont malades, se sont avérés contenir des composés chimiques qui se révèlent prometteurs dans le traitement des parasites tels que les oxyures, l'ankylostome et la giardia chez l'homme.

Bien sûr, chaque espèce qui s'éteint signifie que ses richesses potentielles potentiellement précieuses disparaissent avec elles - peut-être des remèdes importants se retrouvent hors de notre portée à jamais.

Pour toutes ces raisons, il est avantageux de communiquer avec la nature et de la garder en bonne santé, car elle est déjà en train de rendre cette faveur.

Publications récentes
Stories Rapprocher les gens de la nature et le Canada du reste du monde

Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, nous explique pourquoi son pays célèbre la Journée mondiale de l'environnement