Journée mondiale de l'environnement : cinq décennies consacrées à la protection de l'environnement

Depuis sa création en 1974, la Journée mondiale de l'environnement est devenue une plate-forme mondiale facilitant la sensibilisation et la prise d'initiative pour répondre aux défis urgents, qu'il s'agisse de la pollution marine, du réchauffement climatique, de la consommation durable ou de la criminalité contre la vie sauvage. Des millions de personnes y ont participé au fil des années et ont contribué à modifier nos habitudes de consommation. la journée a également permis la mise en avant des politiques environnementales nationales et internationales. Voici quelques-unes des étapes marquantes de la Journée mondiale de l'environnement des quatre dernières décennies :

2013-AUJOURD'HUI

La Journée mondiale de l'environnement englobe des pays plus petits et moins développés tout en abordant des sujets encore plus importants : de la consommation durable au commerce illégal de la vie sauvage, la journée annuelle d'action lancée il y a plus de 40 ans devient un événement viral sur les réseaux sociaux.


aProtéger les rhinocéros et d'autres espèces menacées par le commerce illégal des espèces sauvages a été au centre de la Journée mondiale de l'environnement de l'année 2006.

2017

« Se rapprocher de la nature » est le thème de la Journée mondiale de l'environnement 2017. Plus de 1 800 événements sont organisés : comme la plantation d'arbres à Mumbai, la destruction de stock d'ivoire en Angola ou l'organisation d'une course dans le parc national d'Iguaçu au Brésil. Dans le pays hôte, le Canada, le premier ministre Justin Trudeau se joint à Erik Solheim de l'ONU Environnement pour ser rapprocher de la nature en pagayant le long de la rivière Niagara.

2016

La journée est un tremplin pour #WildforLife, la plus grande campagne en ligne de l'ONU témoigne d'une prise de conscience majeure pour la lutte contre la criminalité internationale. Le pays hôte, l'Angola promet de mettre un frein au commerce d'ivoire. La Chine, destination clé des produits illégaux de la vie sauvage, s'engage à fermer son marché intérieur d'ivoire.

2015

La Journée Mondiale de l'Environnement devient virale : accueillie par l'Italie à Milan, sous le thème « Sept milliards de personnes. Une seule planète. Consommons avec modération », est la "tendance" la plus populaire sur Twitter dans plus de 20 pays. Plus de 500 vidéos sur la Journée mondiale de l'environnement sont visionnées sur YouTube, y compris des clips d'actualités, des documentaires télévisés, des séquences d'événements, des vidéos musicales et des animations.

2014

Le thème « Élevez votre voix, pas le niveau de la mer ! » Fait prendre conscience des dangers auxquels sont confrontés les pays insulaires face au changement climatique. L'année suivante, les petits États insulaires ont signé un accord lors des pourparlers sur le climat à Paris afin de poursuivre l'ambitieux objectif de limiter la hausse de la température moyenne mondiale à 1,5°C.

2013

Hébergé par la Mongolie, le thème de cette année est Pensez.Mangez.Préservez. La campagne s'attaque aux énormes pertes et gaspillages annuels de nourriture et vise à donner à tous les moyens de faire des choix éclairés pour réduire l'impact écologique de la production alimentaire.

2003-2012

Les citoyens du monde entier enregistrent plus de 4 000 activités (en 2011) et le site internet de la Journée mondiale de l'environnement est visité plus de 4,25 millions de fois (en 2012). Le monde arabe et les États-Unis accueillent la journée mondiale de l'environnement pour la première fois et l'événement attire l'attention de tous sur les changements climatiques pendant trois années consécutives.

2012

Vingt ans après le Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, le Brésil devient la première ville à accueillir la journée mondiale de l'environnement une deuxième fois. Le thème de « L'économie verte : vous inclut-elle ? » donne une raissonnance particulière à l'Initiative pour une économie verte de l'ONU. Le site internet de la Journée mondiale de l'environnement enregistre plus de 4,25 millions de visites, un nouveau record.

2011

Le tout premier "défi" de la Journée mondiale de l'environnement révèle la popularité grandissante de l'acteur Don Cheadle qui attire plus d'adeptes en ligne que la supermodèle Gisele Bündchen, dont le défi est de recréer une forêt. L'année suivante, Gisele plante les 50 000 permiers arbres du parc municipal de Grumari à Rio de Janeiro. Plus de 4 000 activités sont enregistrées dans le monde entier.

2010

L'initiative "Legacy" de la Journée mondiale de l'environnement récolte plus de 85 000 de dollars pour la conservation des gorilles et pour l'éclairage d'écoles rurales du pays hôte, le Rwanda. Les votants d'un concours en ligne d'envergure mondiale choisissent les noms de plusieurs gorilles, en mettant en évidence leur statut menacé à l'occasion de l'année internationale de la biodiversité.

2007

Avec pour thème « La fonte des glaces ? - Un sujet chaud », la journée est hébergée par la ville de Tromsø, en Norvège et marque la première des trois années consécutives pendant lesquelles la journée attire l'attention sur le changement climatique, le quatrième rapport d'évaluation du GIEC ayant déclaré que le réchauffement du climat est sans équivoque.

2006

10 ans après l'entrée en vigueur de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, la Journée mondiale de l'environnement rappelle à tous les pressions exercées sur les terres arides alors que la ville Alger en Algérie, accueille les célébrations avec pour slogan "Déserts et désertification : ne désertez pas les terres arides !"

2005

La JME a lieu en Amérique du Nord pour la première fois : San Francisco héberge pôur la première fois des centaines d'événements autour du thème « Les villes vertes : des plans pour la planète ». Alors qu'il sagit de année de l'entrée en vigueur du Protocole de Kyoto la journée bénéficie de la participation de l'ancien Vice-président américain Al Gore et de l'ancien maire de San Francisco Gavin Newsom.

2003

Les principales célébrations ont lieu à Beyrouth, au Liban, une première pour le monde arabe. Le thème : « L'eau - deux milliards de personnes en meurent » est choisi pour soutenir l'année internationale de l'eau douce.

1993-2002

Les nations comptant près d'un tiers de la population mondiale se réunissent à tour de rôle pour accueillir la Journée mondiale de l'environnement, dont la Chine (deux fois), la Russie, le Japon et la Turquie, la campagne devient numérique.


Les changements climatiques, y compris la menace de l'élévation du niveau de la mer dans des zones telles que le delta du Mékong, a été le thème le plus célèbre de la Journée mondiale de l'environnement.

2001

Le Secrétaire général, M. Kofi Annan, choisit la Journée mondiale de l'environnement pour lancer l'Évaluation des écosystèmes pour le millénaire, un effort sans précédent pour cartographier l'état de santé de la planète. Sous le thème « Se connecter au World Wide Web of Life », les festivités internationales se déroulent dans plusieurs villes : à Turin en Italie et à La Havane,à Cuba ainsi qu'à Hue, au Vietnam et à Nairobi au Kenya.

2000

ONU Environnement lance un site internet entièrement consacré à la Journée mondiale de l'environnement, qui permet aux gens du monde entier d'enregistrer leurs activités et de se connecter la communauté mondiale. Les principaux événements se dérouleront à Adélaïde, en Australie, sous le thème « Le millénaire pour l'environnement, il est temps d'agir », en amont du sommet international qui définit les objectifs du Millénaire pour le développement.

1998

La Journée mondiale de l'environnement met en évidence pour la première fois les menaces qui pèsent sur nos écosystèmes marins, en utilisant le thème « Pour la vie sur Terre, sauvez nos mers » en appui de l'Année internationale de l'océan. Moscou, en Russie, accueille les célébrations.

1996

Le militant nigérian Ken Saro-Wiwa reçoit le prix International 500 à titre posthume lors des célébrations de la JME à Ankara, en Turquie. Avec ce prix, la Journée mondiale de l'environnement met en lumière le lien entre les droits humains et environnementaux.

1995

Un an après la nomination de Nelson Mandela à la présidence, l'Afrique du Sud accueille la journée mondiale de l'environnement. Nelson Mandela assiste aux célébrations, attirant l'attention de la communauté internationale sur les thèmes environnementaux. Un an plus tôt, le chef anti-apartheid a profité de cette journée pour déclarer que la Montagne de la Table du Cap était un « cadeau pour la Terre » et une preuve de l'engagement de l'Afrique du Sud à protéger la biodiversité.

1993

La Chine accueille la Journée mondiale de l'environnement à Beijing, participant ainsi à la sensibilisation de l'opinion publique de la nation la plus peuplée du monde, sous le thème « Pauvreté et environnement, briser le cercle vicieux ». L'événement sera organisé à nouveau en Chine en 2002, organisé par la ville de Shenzen.

1992

La Journée mondiale de l'environnement se tient à Rio de Janeiro, au Brésil, lors de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement, mieux connue sous le nom de Sommet de la Terre. Les nations négocient des traités historiques sur les changements climatiques, la désertification et la biodiversité, et ouvrent la voie au développement durable contemporain.

1989

Un an après la création du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, les célébrations organisées par Bruxelles, en Belgique, font écho aux préoccupations croissantes concernant le réchauffement de la planète. Le thème sera revisité plus que tout autre dans les campagnes suivantes de la Journée mondiale de l'environnement.

1988

Les principales célébrations commencent à faire le tour du monde et commencent à Bangkok, en Thaïlande. Le thème « Quand les gens mettent l'environnement au premier plan, le développement durera » a lieu un an après la publication du rapport Brundtland présentant son modèle influent de durabilité.

1987

L'ONU Environnement célèbre cette journée à son siège à Nairobi, au Kenya, en présentant le premier de son prix international 500 destiné aux champions de l'environnement comme Wangari Maathai. La remise de ce prix devient un pilier des célébrations de la Journée mondiale de l'environnement jusqu'en 2003.

1986

Le thème « Un arbre pour la paix » coïncide avec l'Année internationale de la paix. Les dirigeants politiques et religieux dont le président français François Mitterrand, le premier ministre indien Rajiv Gandhi et l'Ougandais Yoweri Museveni participent à une « cérémonie mondiale » en plantant un arbre et en soulignant les liens entre conflits et destruction environnementale, témoignant ainsi de la célébrité grandissante de la Journée mondiale de l'environnement.


L'ancien Secrétaire général des Nations Unies, Javier Pérez de Cuéllar, a planté un arbre au siège de l'ONU à New York lors de la Journée mondiale de l'environnement en 1986.

 

1972-1982

L'ONU désigne le 5 juin comme la Journée mondiale de l'environnement en 1972. Deux ans plus tard, la journée est célébrée pour la première fois sous le slogan « Une seule planète Terre ».

1981

La campagne attire l'attention sur les produits chimiques toxiques dans les eaux souterraines et les chaînes alimentaires. L'année suivante, le Conseil d'administration d'ONU Environnement adopte le programme de Montevideo, établissant des priorités pour la législation mondiale qui conduisent à des accords internationaux majeurs limitant ou éliminant un éventail de produits chimiques et de polluants dangereux.

1979

Le thème « Un seul avenir pour nos enfants » coïncide avec l'Année internationale de l'enfant. Pour la première fois, la Journée mondiale de l'environnement fait écho à une année internationale désignée par les Nations Unies, une tendance qui prend de l'ampleur à mesure que les problèmes environnementaux sont inclus dans le programme mondial.

1977

ONU Environnement profite de cette journée pour mettre en évidence les préoccupations concernant la couche d'ozone, ce qui donne à la Journée mondiale de l'environnement l'occasion de générer un élan vital pour la résolution de problèmes environnementaux critiques. Dix ans sont encore nécessaires pour sceller le Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d'ozone.

1974

La Journée mondiale de l'environnement est célébrée pour la première fois avec le slogan "Une seule planète Terre".

1972

L'Assemblée générale des Nations Unies désigne le 5 juin Journée mondiale de l'environnement, marquant le premier jour de la Conférence de Stockholm sur l'environnement humain. Une autre résolution, adoptée par l'Assemblée générale le même jour, conduit à la création d'ONU Environnement.